Chauffage géothermique

Les propriétaires d'un logement utilisant le chauffage géothermique ne consomment que l’énergie nécessaire au transfert des calories issues de la terre.

Exemple d'utilisation chauffage géothermique

Construction d'une maison dotée d’un chauffage par géothermie à capteurs horizontaux alimentant des planchers chauffants au rez-de-chaussée (75 m2) et à l’étage (50 m2). La puissance de chauffage, fournie par une PAC géothermique raccordée à des capteurs horizontaux, est de 10,6 kW.

La production d’eau chaude sanitaire (ECS) est, quant à elle, mixte (géothermie et appoint électrique). Le fonctionnement du chauffe-eau est basé sur la désurchauffe des gaz chauds provenant du compresseur. Les gaz circulent dans un échangeur enroulé autour de la cuve et ils cèdent de la chaleur à celle-ci. Ce procédé ne se répercute pas sur le bilan de chauffage de l’habitation. Ainsi, l’ECS est produite sans consommation d’énergie supplémentaire pendant le fonctionnement du chauffage. Hors période de chauffe, le chauffe-eau fonctionne de façon traditionnelle en heures creuses grâce à la résistance électrique.

Ce système de chauffage, associé à des murs en briques monomur, à une isolation complémentaire en laine de verre et à une VMC hygroréglable de type B, permet à cette maison de revendiquer un C extrêmement performant : 34,5 % en dessous de C réf.

catalogue de PAC géothermiques